MONOGRAPHIES

Babel La Géométrie des Enigmes

Date de parution septembre 2010
Edition Fragments International
128 pages - format 23X30
Version bilingue (français / anglais)
Auteurs : Robert Bonaccorsi, Elisabeth Préault
Ce livre a été édité à l’occasion de l’exposition « Babel, La Géométrie des Enigmes »
(Villa Tamaris Centre d’Art, la Seyne-sur-Mer, France – septembre/octobre 2010).

Cette exposition n’est ni une rétrospective, ni un parcours chronologique, mais une mise en échos de toute l’œuvre de l’artiste.
En effet, il s’avère que les œuvres de Meynard, de factures et d’époques très différentes, une fois rapprochées, entrent en échos visuels, en résonances picturales, se fécondent et s’hybrident jusqu’à composer des œuvres nouvelles.
Ces re-créations qui n’ont lieu qu’une fois par la magie de l’exposition, ce livre les a fixées.

Comme l’exposition, refusant la chronologie, le livre s’organise autour de ces recréations - ces hybrides - qui donnent à voir, en 30 ans de peinture, la permanence du geste, du thème, du questionnement dans l'œuvre de l’artiste :
qu'en est-il de la survie de l'humain dans la complexité du monde? Qu’en est-il de la survie du sujet en peinture ?

Questionnement existentiel et pictural que Meynard a synthétisé sous le terme de BABEL.

BABEL qui ouvre le livre et le clot... Babel est la dernière création de Meynard qui s’est emparé du mythe pour l’insérer dans sa propre vision du monde. Il réinterprète l’architecture de Babel, en transformant la tour en un fractal de silhouettes humaines solidaires dont le graphe infiniment répété constitue une forme d’écriture.
Babel n’est plus une construction humaine mais l’humanité elle-même réunie sous les mêmes signes.

Panorama des Géométries Majeures de l'artiste autour desquelles s'organise le livre :

Les séries de la complexité / Hyperréalisme 1973 - 1975 Schizophrénies 1975 - 1976 / Hyperréalisme 1976 - 1978 La Vie en Jeu 1978 - 1981 / Corps et Graphiques Le Radeau des Muses 1981 - 1987 Corps et Ames 1988 - 1991 / Les Corps Recomposése 1991 - 1999 Les Infinis 2000 - 2004 / La Dimension Fractale de L'Homme 2005 - 2008

MEYNARD

Date de parution septembre 2004
Fragments Editions
206 pages - format 23 cm X 30 cm
Version bilingue (français/ anglais)

Comme l’écrit Henri-François Debailleux dans la préface de l’ouvrage : « Le principe du vivant se retrouve dans la composition de ce livre. Pas de chronologie, mais des ponts, des dialogues, des effets papillon, des portes et passages, d’une œuvre à l’autre, d’un chapitre à l’autre, d’un sujet à l’autre. En quelque sorte, une composition fractale qui nous convie à lire fractal, à voir fractal, à penser fractal ». A la fin de l’ouvrage est reproduit « Le Manifeste Fractaliste »

Cet ouvrage présente les œuvres fractales de Jean-Claude Meynard de1990 à 2004.
Cette période correspond à la naissance et au développement du mouvement fractal, du groupe des fractalistes, dont Jean-Claude Meynard est l’un des fondateurs.
L’ouvrage est ponctué par un long entretien avec Henri-François Debailleux.
L’artiste y évoque son travail en 4 thèmes majeurs :

Identité
- « Je fais mon auto-portrait à l’infini... mais cet auto-portrait n’est qu’une matrice, une figure emblématique, un code-base du portrait de l’autre, du portrait de chacun ».

Méta ou Métamorphose
- « Méta me permet d’évoquer le double objet de mon travail : montrer au-delà des apparences immobiles la métamorphose incessante ».

Ecce Homo
- « Le clone », « l’homo », « le même », c’est celui qui rappelle que, dans le vivant, nous sommes similaires »

Puzzle
- « Dans un puzzle, l’absence, le manque, le vide sont les premières données (…) et si les pièces s’imbriquent c’est pour remplir ce vide, combler ce manque... »

Edition numérotée de l’ouvrage

A l’occasion de la sortie de l’ouvrage, l’artiste a crée 99 œuvres originales sous plexiglas, chacune insérée dans un livre numéroté de 1 à 99.
Ces œuvres au format du livre - 30 cm X 23 cm – déclinent toutes les facettes du fractal pour montrer la complexité de l’humain et de l’espace (urbain, social, psychologique) qui l’entoure.

Quelques œuvres parmi les 99

Quelques œuvres parmi les 99